Communication de la Commission des Juges et Arbitres : Avril 2018

14 Apr 2018 Général
Dans le cadre de l'harmonisation de l'application du règlement, la Commission des Juges et des Arbitres tient à communiquer à propos d’une notion importante de notre règlement : la gêne.
Historiquement, il était trop fréquent de voir des arbitres FFFT annoncer simplement «Faute» lors d’une perte de balle causée de façon illégale par l’adversaire. Ceci est une gêne!
Le règlement est clair sur ce point : la perte de balle causée illégalement par l'adversaire sera comptabilisée comme une gêne.
 

Rappel (extrait de règlement ITSF) :
16. Gênes
Tout choc contre les montants ou mouvement de la table qui cause à l'adversaire la perte de la balle ou l'empêche de l'attraper est considéré comme une gêne. Heurter les montants simultanément à une passe ou un tir n'est pas considéré comme une gêne sauf si la force était excessive et a clairement empêché l'adversaire de gagner la possession de la balle. Les gênes sont comptabilisées pour le match en entier.

16.4 Pénalité pour les première et seconde gênes : l’équipe adverse a l’option de continuer le jeu depuis la position courante, de continuer le jeu à partir de l’endroit où l’infraction a
été commise ou d’engager la balle. Les infractions suivantes seront sanctionnées par un penalty.


Cet extrait indique également une chose très importante : les gênes sont compatibilisées pour le match en entier. Les deux premières gênes sont sans conséquence si ce n’est de rendre la balle à l’adversaire. Au-delà, l’arbitre sanctionnera par un penalty en plus de la perte de balle.
 
Ceci implique que la gêne doit être réelle et pas subjective. Trop souvent, il s’agit simplement d’une approximation technique, qui avec ou sans choc sur les montants de l’adversaire, aurait entraîné une perte de balle. L’approximation technique est caractérisée lors du contrôle de balle par une mauvaise inclinaison ou par une balle sur le côté du joueur voir une trop forte intensité de celui qui fait l’action. A ce stade, il faut bien différencier la notion d’aller au montant ou de choquer les montants : le résultat n’est absolument pas le même.
 
C’est pourquoi, lorsqu’un arbitre donne une gêne, il doit être sûr à 100% que c’est le choc sur les montants qui a entraîné la perte de balle et non l’approximation technique du joueur en possession de la balle. Ceci est primordial pour ne pas favoriser indûment une équipe.
La comptabilisation des gênes permettra d’appliquer les sanctions nécessaires pour que le jeu se déroule du mieux possible afin de ne léser aucune des deux équipes. Une équipe, consciente des sanctions va forcément se maîtriser.
 
Nous profitons de cette news pour rappeler à l’ensemble des arbitres de la FFFT d’appliquer le règlement que ce soit dans l’application et la comptabilisation des Gênes mais aussi les Resets, les Temps Morts, les Distractions, etc…
  
La Commission des Juges et des Arbitres se tient à la disposition des licenciés et arbitres afin de répondre à leurs questions sur l’application du règlement de notre discipline.

Gilbert DACUNHA & Jean-Marie BLANCHARD, Commission des Juges et des Arbitres.