La discipline EPS se relooke

18 Sept 2020 Général
Les programmes d’EPS de la maternelle au Baccalauréat sont en plein renouvellement tout en réaffirmant la place de l’élève comme point de départ de son enseignement. L’EPS contribue à développer une culture de l’activité physique régulière et durable mais le parcours de formation ne doit plus être une succession d’activités physiques  mais doit aller plus loin et prendre en compte l’expérience de vie de chacun.
Damien Bénéteau, professeur d’EPS Montreuil Juigné, (49) et membre des commissions scolaire et de formation de la FFFT, met en avant le fait que développer la curiosité de l’enfant pourrait être une des bases de l’enseignement de l’EPS. En effet, les pratiques multiformes permettraient de créer une éducation nouvelle qui stimulerait et nourrirait cette curiosité de l’enfant.
Si vous désirez en savoir plus sur ce sujet, n’hésitez pas à consulter l’article (1) de Damien ici.
« Cultiver la curiosité des élèves: Avoir envie, c’est être en vie! »
  (1) La revue e-novEPS est produite par des enseignants de l'académie de Nantes et les inspecteurs académiques d'EPS. L'objectif est de proposer, aux professeurs déjà en poste et aux étudiants staps qui passent le concours, des pratiques innovantes pour appréhender les cours d'EPS. Même si elle est régionale, la revue est accessible à toutes les académies françaises. Et pour la première fois, la pratique du babyfoot y est évoquée ... et donc soutenue par les dirigeants de la discipline... Un premier pas pour notre sport !!!