Propos diffamatoires - rappel des sanctions

08 Nov 2019 Général
Devant la recrudescence de propos diffamatoires sur les réseaux sociaux portant atteinte à la FFFT ainsi qu'à notre partenaire Bonzini, nous tenons à vous rappeler que de tels agissements sont passibles de sanctions lourdes comme le prévoit le règlement disciplinaire.
En effet, selon l'article 23 de ce règlement, les actes, écrits ou paroles mensongères devant témoins discréditant la FFFT sont passibles d'une suspension de 2 ans de toute activité au sein de la FFFT.
La société Bonzini nous a fait part de son vif mécontentement, ce qui est préjudiciable aux bonnes relations qu'elle entretient avec la FFFT, et par extension au partenariat annuel qui nous lie.
Si cette situation venait à empirer, nous tenons là encore à vous rappeler que, conformément au même article 23 du règlement disciplinaire en vigueur, toutes fausses affirmations entraînant des pertes préjudiciables importantes comme le retrait d'un contrat de partenariat sont passibles de radiation, c'est à dire d'une suspension définitive.